img-name-mising

Jules Blasse

Cultureel ,  Historisch ,  Minder validen in Mons
Te voet
1h
Makkelijk
Minder validen
1h
Makkelijk
  • Le 31 juillet 1914, le soldat Jules Blasse est mobilisé. Il a 23 ans. La guerre le mènera de Mons à la côte belge en passant par Anvers et l'Yser. Jour après jour, Jules tient consciencieusement son journal.
  • Documentatie
    Met GPX / KML-bestanden kunt u de route van uw wandeling naar uw GPS exporteren (of ander navigatieprogramma)
Bezienswaardigheid
1 1 | Son nom est Jules Blasse
Jules est né en 1891 dans la région de Mons.
Picto casque 01.jpg
2 Témoignage audio
Introduction
3 Souvenirs d'un fantassin du 2ème Chasseurs à Pied
Après la guerre, Jules publie ses souvenirs sous la forme de chroniques hebdomadaires dans le journal "La Province". En 1932, son carnet est édité dans un ouvrage dont voici la couverture.
Souvenirs.jpg
4 Ambiance festive sur la Grand'Place
L’œuvre rend compte de l’atmosphère qui régnait en ville à la fin du XIX° siècle lors de grands évènements festifs, comme la venue du Prince Albert en 1894. Le petit Jules, alors âgé de 3 ans, a peut-être assisté avec ses parents à la cérémonie dépeinte par Cécile Douart.
5 La caserne Guillaume
La caserne, inaugurée en 1827, porte le nom de Guillaume Ier roi des Pays-Bas, dont le territoire belge faisait partie à l’époque. Avant la Grande Guerre, elle est occupée par le premier et le deuxième régiment des Chasseurs à Pied ainsi que par le premier régiment de Chasseurs de forteresse.
6 2 | La guerre éclate
Jules rejoint son régiment.
Picto casque 02.jpg
7 Témoignage audio
Jules raconte...
8 Mobilisation sur la Grand'Place
Les soldats belges se rassemblent sur la Grand'Place de Mons.
9 Tenue de Chasseurs à Pied
Jules faisait partie du deuxième régiment des Chasseurs à Pied. Un uniforme (tenue de sortie) de sous-officier est présenté dans cette vitrine. Découvrez des photographies d'époque montrant la tenue de campagne des Chasseurs à Pied.
Chasseur 2.jpg Chasseur 1.jpg
10 3 | Les Tommies
Jules n'a jamais pu supporter les Britanniques...
Picto casque 03.jpg
11 Témoignage audio
Jules raconte...
12 Un jeune soldat britannique
Le soldat Carter du "4th Middlesex Regiment" le 22 août 1914
13 4 | Misères en pays occupé
Loin de chez lui, Jules s'inquiète pour sa famille...
Picto casque 04.jpg
14 Témoignage audio
Jules raconte...
15 Les troupes allemandes sur la Grand'Place
Le 24 août 1914, alors que Jules est sur le point de subir son baptême du feu dans les environs de Bruxelles, les troupes allemandes prennent possession de la ville de Mons. Pour les habitants de la cité, l'occupation commence...
16 Magasin américain
Rue de la Chaussée à Mons, se trouvait un "Magasin américain". La population pouvait y trouver des vivres envoyées en Belgique depuis les États-Unis grâce à la "Commission for relief in Belgium".
Magasin américain.jpg
17 Œuvres de la rue Lamir
À Mons, certaines œuvres de charité à destination des plus démunis, mais également des enfants et des soldats belges prisonniers de guerre, sont regroupées dans un même bâtiment situé à la rue Lamir.
18 5 | Des nouvelles de l'arrière
L'attente d'une lettre est éprouvante...
Picto casque 05.jpg
19 Témoignage audio
Jules raconte...
20 Carte postale
Tout au long du conflit, Jules attend impatiemment des nouvelles de sa famille restée en Belgique occupée. Voici le genre de carte postale que les soldats dans les tranchées sont susceptibles de recevoir de la part de leur bien-aimée restée en arrière.
Museo_034_3 copieok.jpg
21 6 | Sous le feu des canons
L'indicible horreur des combats...
Picto casque 06.jpg
22 Témoignage audio
Jules raconte...
23 Le Shrapnell
Les Shrapnells sont des obus remplis de balles d'acier et réglés pour exploser avant l'impact au sol dans le but de faire le plus de dégâts possible. Jules sera témoin à plusieurs reprises de ces bombardements et des blessures qu'ils provoquent : les chairs sont déchirées, les os brisés...
IMG_4309.JPG
24 7 | La guerre de tranchée
Jules nous décrit le fonctionnement des tranchées...
Picto casque 07.jpg
25 Témoignage audio
Jules raconte...
26 8 | L'alimentation du soldat
Plata, sardines, riz et pommes de terre...
Picto casque 08.jpg
27 Témoignage audio
Jules raconte...
28 9 | Adieu camarade
Sur le front, la mort est partout…
Picto casque 09.jpg
29 Témoignage audio
Jules raconte...
30 Le cimetière militaire de Saint-Symphorien
En 1917, les autorités allemandes inaugurent le cimetière de Saint-Symphorien où sont enterrés les soldats (allemands mais aussi britanniques) ayant perdu la vie durant le bataille de Mons.
31 10 | Chère marraine
Comme bon nombre de soldats, Jules correspond avec une marraine de guerre.
Picto casque 10.jpg
32 Témoignage audio
Jules raconte...
33 Chez Madame Rose
En 1932, Jules Blasse publie ses souvenirs en rapport avec sa marraine, Rose. Il raconte ses permissions à Paris et décrit précisément l’ambiance qui règne dans la capitale française.
Marraine.jpg
34 11 | Journal de tranchées
Pour relayer auprès de ses camarades les nouvelles qui parviennent de son village, Jules devient rédacteur en chef d’un journal de tranchées.
Picto casque11.jpg
35 Témoignage audio
Jules raconte...
36 Bustiau-Saudart
En patois, « Saudart » désigne un soldat. « Bustiau » est un lieu-dit de la commune de Ghlin.
Voici quelques exemplaires du journal de tranchées dont Jules Blasse est rédacteur en chef.
Bustiau 25 janvier 1917.jpg Bustiau 10 mars 1917.jpg Bustiau 10 et 25 mai 1917.jpg
37 Partie de football
Jules écrivait en mai 1915, alors qu’il se trouvait dans le secteur de Dixmude : « Pour tuer le temps, on lit. Les Anglais jouent au football. »
38 12 | Armes nouvelles
Jules décrit l’horreur des combats et l’utilisation de nouvelles armes : les gaz asphyxiants, les chars d’assaut, etc.
Picto casque 12.jpg
39 Témoignage audio
Jules raconte...
40 13 | Des cowboys dans la prairie
En avril 1917, les États-Unis entrent en guerre.
Picto casque 13.jpg
41 Témoignage audio
Jules raconte...
42 14 | Libérations
La guerre prend fin le 11 novembre 1918 à 11h.
Picto casque 14.jpg
43 Témoignage audio
Jules raconte...
44 La libération de Mons
Le 11 novembre 1918, à l’aube, les troupes canadiennes libèrent la ville de Mons. Rapidement, des civils se rassemblent pour acclamer les vainqueurs.
45 15 | Retour au pays
Après plus de 4 années d’absence, Jules retrouve son foyer.
Picto casque 15.jpg
46 Témoignage audio
Jules raconte...
47 Sur les traces de Jules Blasse
Découvrez le patrimoine montois en lien avec l'histoire de Jules Blasse.
Blanc.jpg
48 Caserne Major Sabbe
En 1934, la caserne Guillaume est rebaptisée "Major Sabbe" en l'honneur d'un officier tué en 1918 à la tête d'un détachement d'infanterie montois.
Caserne Major Sabbe Mons05.jpg Caserne Major Sabbe Mons01.jpg
49 Monument aux Chasseurs à Pied de Mons
Le monument est érigé en 1934 en l'honneur du premier régiment de Chasseurs à Pied. Il porte notamment la mention : "Souvenez-vous 1914-1918".
Chasseurs à pieds Mons07.jpg Chasseurs à pieds Mons01.jpg
50 Crédits
Colophon
Blanc.jpg
51 Crédits
Scénario, réalisation générale : Mons Memorial Museum, Ville de Mons
Réalisation : Oranger Noir Théâtre
Direction générale et mise en voix : Hugues Chamart
Narratrice : Ariane Théry
Jules Blasse : Grégory Blaimont
Enregistrement studio : Pierre Vandamme
Décor sonore : Michel Duprez
Réalisation de l'illustration de l'affiche : David Juillard

Applicatif, interface générale et logiciel : Anais Digital
Jules Blasse Affiche A3-final.jpg